Posté par Alban Delsol le 21 juil. 2020 08:17:00
Suivez-moi :

2 minutes de lecture

Avec plus de 150 000 collaborateurs et plus de 60 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018 Engie est un acteur majeur de l’énergie à rayonnement international. Le groupe, fruit du rapprochement entre GDF et Suez, a nécessité la fusion de plusieurs départements comptables lors de sa création. Les équipes ont notamment réorganisé le département fournisseurs d’AccIS France, un des Centres de Services Partagés (CSP) comptables du groupe. Elles ont également changé d’outil de gestion des commandes et entamé une démarche de dématérialisation des factures.

Engie : des audits réguliers pour tester les processus comptables - ABBD

Ce contexte de fusion a rendu nécessaire en 2011 de procéder à un état des lieux des processus comptables. Les équipes d’Engie ont donc fait appel à ABBD dans l’optique de tester la qualité des différents processus mis en place, corriger les erreurs et fiabiliser leur organisation. « Nous avons décidé d’auditer notre comptabilité fournisseurs afin de tester nos processus, en ciblant les doubles paiements et la TVA déductible omise, qui constituent une perte sèche pour l’entreprise », explique Stanislas Renaudin, Directeur du CSP AccIS France chez Engie. Depuis, le groupe fait régulièrement appel à ABBD pour des interventions aux périmètres de plus en plus élargis.

La méthode ABBD : data-mining et expertise des consultants

Pour répondre à la demande d’Engie, le logiciel de data-mining développé par ABBD a passé au crible les millions de données issues de la comptabilité fournisseurs, et ce de manière exhaustive. Cette analyse a permis de détecter différentes pistes d’anomalies que les experts ABBD ont ensuite explorées en détail, en remontant à leur origine et en vérifiant les factures correspondantes. « Les consultants ABBD sont très autonomes, a précisé Philippe Dos Santos, Responsable Comptabilité Fournisseurs d’AccIS France, ils prennent rendez-vous pour venir quelques jours sur place rechercher les documents. » Après avoir analysé toutes les pistes en détail, les experts transmettent les anomalies aux équipes Engie pour validation. Enfin, les collaborateurs ABBD spécialisés dans les relations avec les fournisseurs procèdent au recouvrement des sommes correspondant effectivement aux doubles règlements : « un travail délicat dont les experts s’acquittent avec professionnalisme », a précisé Stanislas Renaudin.

7 millions d'euros recouvrés et une meilleure compréhension des processus

A l’issue des différents audits réalisés, la pertinence et la fiabilité des analyses ABBD ont permis à Engie de récupérer 5 millions d’euros de TVA déductible omise et 2 millions d’euros de doubles paiements sur plusieurs exercices comptables. Si ces sommes peuvent paraître conséquentes, elles n’illustrent pas un problème d’organisation comptable pour autant ; la base d’achat d’Engie se chiffrant en milliards d’euros.

En parallèle, une analyse complémentaire réalisée par les experts ABBD a démontré que 70% des doubles paiements fournisseurs survenaient dans les cas où le le processus Procure-to-Pay n'était pas respecté. Cette information centrale a permis de mieux comprendre l’organisation des approvisionneurs et des chargés des commandes, et d’apporter des mesures correctives pour fluidifier et améliorer ce processus.

Pour en savoir plus sur les mesures mises en place, découvrez le témoignage  complet

Une relation de confiance basée sur la force de proposition

Aujourd’hui, on peut dire qu’une réelle relation de confiance s’est tissée entre les équipes d’Engie et ABBD. La bonne préparation en amont des missions fait partie des points forts des consultants d’ABBD, comme le constate Philippe Dos Santos : « lorsque l’un d’eux travaille sur Engie pour la première fois, il connaît déjà par cœur les processus en arrivant. Il est très rare que nous ayons eu à réexpliquer certaines choses ». L’autonomie, la discrétion et la force de proposition des consultants ont également convaincu l’énergéticien de continuer à faire appel à ABBD pour des missions futures. L’amélioration constante du déroulement de l’audit ainsi que la capacité à relever, sans facturation supplémentaire, des points de vigilance en dehors du périmètre prédéfini expliquent aussi la qualité de la relation entre Engie et ABBD.


Thème(s) de l'article : Data-mining, TVA, Procure-to-Pay, Double paiement, Audit


Découvrez le témoignage complet
Découvrez toutes les offres d'audit des données comptables d'ABBD

Recevoir la newsletter

Articles récents