Posté par Alban Delsol le 27 févr. 2020 08:07:00
Suivez-moi :

3 minutes de lecture

Bouygues Telecom, acteur majeur de la téléphonie et de l’accès à Internet, est engagé dans une démarche d’amélioration continue de ses processus. L’entreprise enregistre actuellement plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel, et gère sa comptabilité en interne via ses propres équipes.

Bouygues Telecom : un audit pour améliorer les processus comptables-ABBD

Bouygues Telecom a fait appel à ABBD pour deux missions de recovery audit fournisseurs, l’une en 2012 et l’autre en 2017. Il s’agissait de réaliser une analyse du fonctionnement des processus de l’entreprise, particulièrement en matière d’organisation comptable. « Nous effectuons des contrôles internes, mais faire appel à un œil extérieur permet de voir des choses qui nous auraient échappées et d’identifier des points d’amélioration » explique Eric Estrabols, Responsable des Comptabilités Auxiliaires de Bouygues Telecom.

L’association des algorithmes et de l’expertise des consultants

Les consultants ABBD s’appuient sur un logiciel de data-mining et des algorithmes propriétaires faisant remonter plusieurs pistes d’anomalies. Ils prennent ensuite le relais pour étudier les factures et confirmer les erreurs détectées.

Lors du premier audit, l’expertise des consultants a permis de déterminer que la principale erreur comptable était la récupération systématiquement incomplète de la TVA sur les carburants. Après des analyses approfondies, des doubles paiements aux fournisseurs ont également été repérés. « SAP ne permet normalement pas de saisir plusieurs fois une même facture, précise Eric Estrabols, mais si elle est envoyée à deux reprises, il suffit d’une petite faute – comme l’ajout d’un espace dans la référence de la facture – pour engendrer une erreur ».

Grâce à une approche évolutive, le rapport d’audit a ensuite été utilisé comme outil de perfectionnement des différents processus. Des formations ont été organisées sur cette base : les équipes comptables ont par exemple été sensibilisées à la vigilance nécessaire dans la saisie des références de facture. De même, les cas récurrents d’omission de TVA déductible ont fait l’objet d’une nouvelle doctrine interne.

Confirmer l’efficacité des mesures mises en place en 2012

Durant le second audit en 2017, l’objectif était de s’assurer que les erreurs détectées lors du premier audit ont bien été corrigées. Même si des anomalies ont été détectées, les analyses des équipes consultantes révèlent que ces montants ne proviennent pas d’un réel dysfonctionnement dans le traitement comptable. Au regard du volume important de factures examinées – plus de 1.8 million d’écritures comptables – l’audit a ainsi montré que les processus comptables de Bouygues Telecom fonctionnent correctement. « Cela nous a rassuré. Nous nous sommes rendu compte que les contrôles mis en place en matière de doubles paiements sont efficaces et que nous nous sommes améliorés sur la récupération de la TVA  » affirme Eric Estrabols.

Ce deuxième audit a donc bien confirmé l’efficacité des mesures mises en place à la suite du premier audit. « Nous avons tiré des enseignements et des axes d’amélioration de chaque remarque d’ABBD » confirme Eric Estrabols.

Une circularisation qui porte ses fruits

En 2017, l’équipe ABBD a aussi réalisé une mission de circularisation. Cette dernière consiste à rapprocher les comptabilités de Bouygues Telecom et celles de plus d’une centaine de ses fournisseurs afin de les comparer et de détecter de potentiels écarts, provenant notamment d’avoirs non comptabilisés.

Cette démarche complémentaire a permis d’identifier plus de 600 000€ d’écarts au total, dont 267 000€ provenant d’avoirs qui n’avaient jamais été transmis à la comptabilité de l’opérateur. « La circularisation nous a également montré que nous devrions être plus attentifs dans nos relations avec certains fournisseurs » explique Eric Estrabols. La détection de ces sommes « en attente » a permis de générer un impact positif sur le résultat et la trésorerie de Bouygues Telecom.

Pour en savoir plus sur la circularisation, découvrez le témoignage complet

Un audit précis avec des conseils « rigoureux, efficaces et pointus »

En conclusion, Bouygues Telecom est pleinement satisfait des missions réalisées par ABBD. Eric Estrabols a mis en exergue la précision de l’audit. Il a particulièrement souligné l’autonomie et l’expérience des consultants ayant généré des conseils « rigoureux, efficaces et pointus » suite à des échanges de qualité. En outre, le mode de rémunération d’ABBD, calculé au success-fee sur les montants effectivement récupérés, a convaincu le Responsable des Comptabilités Auxiliaires. « Nous n’avons rien à perdre et tout à gagner. C’est une opportunité de s’améliorer pour un coût qui n’est pas une dépense supplémentaire, mais qui correspond à un pourcentage de ce qui est restitué » souligne-t-il. Une solution gagnant-gagnant qui pousse Bouygues Telecom à envisager, dans un futur proche, un nouveau partenariat avec ABBD.


Thème(s) de l'article : TVA, Double paiement, Audit, Circularisation


Découvrez le témoignage complet
Découvrez toutes les offres d'audit des données comptables d'ABBD

Recevoir la newsletter

Articles récents